Imprimer

Traitements et prise en charge financière

Les traitements
en orthodontie
Les clés de
la réussite
Casse ou perte :
comment réagir ?
Prise en charge
du coût du traitement

 

LES TRAITEMENTS POSSIBLES EN ORTHODONTIE

Les appareils en Orthodontie sont fixes ou amovibles. Ils permettent des déplacements dentaires au niveau des maxillaires ainsi que des modifications fonctionnelles des groupes musculaires qui environnent les arcades dentaires. Ces dispositifs thérapeutiques produisent soit des tractions soit des pressions.

Les appareils amovibles

Le spécialiste en orthopédie dento-faciale conçoit un appareil adapté à chacun de ses patients et le fait réaliser en résine ou en matériaux élastomériques.

Les appareils fixes

Ils sont collés ou scellés sur les dents. Des fils métalliques plus ou moins flexibles, des anneaux élastiques et des ressorts provoquent, grâce à des forces dosées de façon extrêmement précise, les déplacements dentaires projetés.

Ce sont des « multi-attaches », des « bagues »,, associées ou non à des dispositions auxiliaires comme des « arcs trans-palatins », « des élastiques »… Ces appareils peuvent entraîner une légère gêne dans les premiers jours.
L’orthodontiste donnera les conseils nécessaires pour améliorer le confort au cours de cette période d’accoutumance.

L’orthodontie invisible de type Invisalign

Aujourd’hui, un traitement d’orthodontie amovible et esthétique est possible dans la plupart des cas. “La technique invisible” qui utilise des aligners transparents s’est répandue ces dernières années.

C’est une méthode discrète, confortable et pratiquement invisible qui s’appuie sur une technologie d’imagerie numérique permettant de fabriquer une série d’aligners sur mesure en plastique transparent. Le patient doit porter chaque aligner 20 à 22 heures par jour (sauf pour manger et se brosser les dents) et changés toutes les 2 semaines. Les déplacements dentaires sont réalisés de manière progressive jusqu’à la position finale recherchée.

L’adaptation est facile. Il n’y a pas de gêne lors de la mastication puisque l’appareil est retiré pendant les repas. Une bonne coopération du patient est indispensable car l’irrégularité dans le port des aligners entraînera l’échec du traitement.

En quoi consiste le traitement ?

Taquets : les patients peuvent avoir besoin de taquets dans le cadre de leur traitement pour faciliter certains mouvements dentaires. Il s'agit de petites "bosses" de la couleur des dents. Leur taille, leur position et leur nombre varient selon les patients.

Elastiques : certains traitements nécessitent  des élastiques pour compléter la correction.

Aligners supplémentaires : un traitement Invisalign se déroule généralement en deux phases. La première consiste à aligner les dents et la seconde, à appliquer des aligners supplémentaires pour affiner leur position définitive.

Contention : il s'agit d'une phase importante du traitement, destinée à empêcher les dents de revenir à leur position d'origine.

Le cabinet propose également des traitements Invisalign spécifiques pour adolescents à travers la technologie Invisalign Teen, une alternative transparente aux bagues. Votre adolescent peut faire du sport sans se soucier d'être heurté au visage et d'endommager les aligners. cela signifie également qu'il peut continuer à jouer d'un instrument de musique et que les restrictions alimentaires sont moindres, les aligners étant amovibles.

 

LES CLÉS POUR RÉUSSIR SON TRAITEMENT ORTHODONTIQUE

Pour qu’un traitement trouve sa pleine efficacité, un certain nombre de règles sont à respecter :

Hygiène

Maintenir une bouche propre !
Des conseils de brossage sont donnés au début du traitement et des contrôles sont faits régulièrement. Une hygiène insuffisante peut entraîner des tâches blanches (décalcification) ou une inflammation des gencives (gingivite). Des problèmes qui peuvent devenir irréversibles.
Il est indispensable de faire une visite de contrôle tous les six mois chez son chirurgien-dentiste pour les prévenir ou les détecter. 

> Voir notre galerie vidéo

Alimentation

Il faut diminuer les boissons sucrées, sucreries, grignotages. Les aliments collants (nougat, caramel, chewing-gum, barre de céréales) sont interdits. Il faut se méfier des aliments trop durs qui peuvent déformer, voire casser les appareils.

Coopération

Les rendez-vous fixés sont à respecter scrupuleusement ainsi que les consignes données.

On doit conserver les appareils en bon état et si nécessaire, mettre des élastiques avec les bagues durant le temps prescrit. Il faut veiller à abandonner les mauvaises habitudes (succion du pouce, ongles rongés…) ne pas mettre les mains à la bouche ni mâchonner des crayons, etc., gestes qui peuvent détériorer les appareils et les attaches.

Appareil dentaire amovible

Le succès dépend de l'assiduité dans le port de cet appareil. Il est nécessaire de suivre scrupuleusement les indications données par le praticien.

Appareil dentaire fixe

Bien porter les élastiques. Les attaches fixes s'accompagnent du port d'élastiques inter-maxillaires. Les élastiques sont des anneaux fabriqués en caoutchouc naturel ou en latex. Ils se présentent en plusieurs tailles et formes.

Port des élastiques

Ils servent à déplacer les dents dans une direction donnée et à obtenir un bon engrènement entre les dents du haut et du bas. Il est impératif de les porter scrupuleusement selon les indications données. La durée du traitement en dépend.port d'élastiques orthodontiques

Au début du port des élastiques, vous pourrez ressentir quelques petites sensibilités pendant 1 ou 2 jours.
Pas de panique, continuez à les porter, vous vous y habituerez très vite.

  • Retirer-les pour le brossage des dents, et n’oubliez pas de les remettre aussitôt après.
  • Changer vos élastiques une fois par jour.
  • Surveillez votre stock d’élastiques : venez en chercher dès qu’il diminue.
  • Ayez toujours des élastiques de secours dans votre poche en cas de casse.

Si le port des élastiques est irrégulier, le traitement sera plus long car vos dents reviennent à chaque fois à leur place d’origine.

 

La contention

La contention a pour but de maintenir le résultat obtenu avec le traitement orthodontique.
Elle devra durer au minimum 12 mois après la fin du traitement, temps nécessaire aux fibres élastiques ligamentaires pour se renouveler et stabiliser les dents dans leurs nouvelles positions (d’après les travaux de Reitan).contention orthodontie

Plusieurs systèmes peuvent être utilisés :

  • La contention fixe
  • La contention amovible
  • La gouttière
  • Le positionneur

 

Casse ou perte d'un appareil dentaire

Il convient de contacter rapidement le cabinet pour aviser de la conduite à tenir. En cas de gêne, mettre la cire orthodontique.

En cas d'urgence, si le cabinet est fermé, vous pouvez contacter Le Centre de Soin Dentaire, 1 place Pasteur à Rennes - Tél : 02 99 38 84 22

 

Coût et prise en charge du traitement orthodontique

Le coût d'un traitement orthodontique varie selon la pathologie, le type d'appareil et la durée du traitement (de 6 à 36 mois). Le coût de la première consultation est de 23 € remboursée à 70 % par la Sécurité Sociale.

Avant l'âge de 16 ans

L'assurance maladie prend en charge une somme forfaitaire de 193,50 € par semestre.
Une demande de prise en charge devra être effectuée avant l'anniversaire des 16 ans, adressée au dentiste conseil de votre caisse d'assurance maladie.
Après un délai de 20 jours, sans réponse de la part de la caisse, la demande est acceptée. L'accord de la caisse d'assurance maladie est valable 6 mois.

Traitement orthodontique Base du
remboursement
Taux du
remboursement
Montant
remboursé
Traitement par semestre - 6 semestres maximum 193,50 € 100 % 193,50 €
Semestre de surveillance 21,50 € 70 % 21,50 €
Contention - 1ère année 161,25 € 100 % 161,25 €
Contention - 2ème année 107,50 € 100 % 107,50 €


La différence entre le coût du traitement et le remboursement de la caisse d'assurance maladie peut être prise en charge en partie ou en totalité par votre mutuelle complémentaire.

Un large choix de type de bagues vous sera proposé, du plus simple au plus sophistiqué. Un devis détaillé vous sera remis et vous permettra alors de faire votre choix en toute sérénité.

Après 16 ans

L'assurance maladie ne prend pas en charge le traitement. A titre exceptionnel, un semestre de traitement est prise en charge, en préalable à une chirurgie maxillo-faciale.
Une prise en charge partielle ou totale peut être obtenue de la part de votre caisse complémentaire en fonction de votre contrat.